SPEEDWEEKS 2015 DAY 12: Daytona 500 "the great race in America"

C'est le grand jour avec la plus grande des courses de l'année en série Nascar Sprint Cup et en même temps cela annonce bientôt la fin de notre aventure pour ce fabuleux Speedweeks. Nous démarrons de l'hôtel vers 11:00 et passons par la 95 qui est moins fréquentée et nous arrivons au Speedway vers 12:30 et malheureusement il est déjà trop tard pour aller dans les pits lanes qui doivent être bondés de monde et nous partons de suite pour le virage 1 en espérant trouver des gens sympas pour monter sur les camping car géant. 

Ce que l'on trouvera rapidement et il y avait même un français dans le groupe d'amis. Ils ont été aux petits soins avec moi et ça c'est le "welcome" à l'américaine que j'adore !! en plus il m'ont prêté l'escabeau pour que je fasse mes photos au dessus du grillage .... Le virage 1 fait face au soleil et j'ai fait de mon mieux pour les photos mais de l'autre coté il n'y a pas de camping car et c'est pas la même ambiance. Par contre on a eu le soleil sur la tronche toute l'après midi et le soir sous la douche et bien ... ça pique !! Mon amis Christophe quand à lui était un peu plus loin monté sur un espèce de container électrique et il nous a montré pas mal de signe de fatigue hé hé hé (j'ai les photos pour le dossier au cas ou il nie les faits lol). Il finira tout de même sur le toit du camping car pour suivre la fin de la course.

Pour ce Daytona 500 2015 c'est l'Américain Joey Logano #22 âgé de 24 ans qui a pris les devants à la suite d'une relance avec 19 tours à franchir. Une fois à la tête, au volant de son véhicule Ford, il a controlé la course jusqu'à ce que le drapeau jaune soit agité à trois tours avant la fin.

La course a alors été arrêtée et les techniciens ont mis près de sept minutes pour nettoyer la piste, ce qui a fait en sorte que Logano n'avait qu'à effectuer deux tours pour décrocher la victoire.

Il a connu un bon départ, et au moment où Kevin Harvick et Dale Earnhardt Junior ont tenté une remontée, un autre accident est survenu, ce qui a une fois de plus ramené le drapeau jaune. Cet incident a impliqué mon pilote fétiche, Jeff Gordon #24,qui en passant et l'homme de la course en ayant effectué le plus de tour en tête. Il a été poussé par Austin Dillon #03 et n'aura pas réussi à passer la "victory lane" pour sa dernière participation au Daytona 500 .... 

Logano a donc franchi la ligne d'arrivée sous le drapeau jaune et Harwick et Earnhardt junior, respectivement 2e et 3e, se sont joints à lui sur le podium. Il offre au team Penske une seconde victoire au Daytona 500 et la première fois pour lui !!! congratulations. 

Cette course n'a été palpitante qu'à partir du 175 ème tours et fini sur une arrivée sous drapeau jaune. Ca n'est donc pas un des meilleur Daytona 500 que j'ai pu voir et c'est assez marrant d'entendre à la télé les commentaires des journalistes qui soit disant n'ont jamais vu une aussi belle course et qu'ils ont même faillis avoir des max de tête et des attaques cardiaques tout au long des 200 tours .... il en font un peu beaucoup là !!!

Rapidement nous quittons le speedway, pour éviter les bouchons, et filons vers Ocala pour le Bubba Raceway et les Usac Sprints cars.

Aprés les formalités pour obtenir nos média pass, nous retrouvons le photographe officiel de ce circuit Mister Trace Crisp. Il est d'une gentillesse incroyable et c'est réellement un plaisir de venir ici (dommage que c'est si loin !).

Deux catégories vont entrer dans l'arène ce soir et c'est d'abord les Minis Modified qui commencent le bal. Comme les Mini Sprint d'East Bay Raceway à Tampa ces Minis Modified ont des moteur 750 cm3 de Moto. La deuxième catégorie est beaucoup plus spectaculaire et les Usac Sprint Car ne nous font pas regretter d'avoir fait autant de route pour venir !!! 

Voilà les courses pour ce speedweeks 2015 sont terminées et comme les autres années j'en ai pleins les yeux, les oreilles et des souvenirs pour la vie !!! Demain direction Miami pour deux jours... Il est deux et demi du matin et il faut encore que l'on trouve un hôtel !!!

***Copyright Xavier Verquin 2003-2014***