SPEEDWEEKS 2014 : DAY 6 : SPORT, FARNIENTE ET RACES … LES VRAIS VACANCES.

DAY 6 : SPORT, FARNIENTE ET RACES … LES VRAIS VACANCES.

 

La journée a commencé vers 8 :30 et Charly et moi sommes partis pour la salle de fitness pendant que Thierry avec Christophe sont allés au speedway de Daytona essayer de régler le problème de Thierry qui a été débité 5 fois la somme de 500€ pour son baptême nascar par la société Petty.

Après un petit quart d’heure de piscine #25 et moi avons déjeuné un bon breakfast au IHOP. Ensuite il a fallu donner à boire à l’auto et pour information le prix de l’essence revient à 0,65€ !!! Quelques courses plus tard nous avons réintégré l’hôtel où Thierry avait le sourire car son problème allait se résoudre. Il ne lui restait plus qu’un coup de fil et normalement lundi il devrait récupérer l’argent trop versé. Il devra juste négocier avec sa banque pour récupérer les frais de change.

Comme il fait beau nous passons un peu de temps sur la terrasse au soleil mais la température est assez fraîche (14°) alors c’est en pull et non torse nu….. ah ben non, Charly me fait mentir !!! il est en maillot de bain lui ??? Quel malade ! Le soir il met 4 couches et un caleçon parce qu’il ne veut pas avoir froid… sacré charly. Du coup on a raté le créneau horaire des glaces de l’hôtel !!! Dommage …..

Les deux dupont (Charly et Thierry) ont ensuite fait un peu de shopping pendant que je finissais le tri de mes photos.

Le soir c’est direction Volusia pour les premières courses Sprintcars « World of Outlaws ». Les manches de sélection comme les course ont été très disputées et comme à l’habitude spectaculaires.  En arrivant en fin d’après midi le soleil est au couchant et je me fais plaisir avec mon dernier objectif photo 14mm. La veille nous avions tous eu froid et on avait prévu pour cette soirée. Même si la température fût la même le ressenti n’a pas été pareil puisqu’il n’y avait pas de vent. Charly, Thierry et Willy ont rencontré Mr Roland Vandermeersch et Marita et lorsque je suis allé les voir en tribune ils étaient déjà parti …

À plus tard et bonne nuit.

***Copyright Xavier Verquin 2003-2014***